Esnaar le pays des merveilles, Aloï Pilioko et Nicolaï Michoutouchkine

C’est presque comme un rêve…

       … Vous prenez l’avion pour Efate, au Vanuatu. Ensuite, depuis Port-Vila, rejoignez Pango Road pour arriver à Esnaar sur les rives du lagon d’Erakor. Entrez sur le chemin bordé d’arbres et remontez le, jusqu’à atteindre une grande bâtisse auréolée de pandanus et de cocotiers. La maison est presque entièrement jaune mais on distingue de-ci de-là les personnages et les animaux si spécifiques du style d’Aloï. Au bord du bassin sont scellés à jamais dans du béton des bouteilles de vodka ou de vin, des fers à repasser et la sculpture d’un ange. Vous frôlez un Bouddha et marchez sous un tissu imprimé sur lequel vous pouvez lire « Russia-Vanuatu 1809-2009 ». Vous avez presque les pieds dans l’eau, un chat passe. Lire la suite de “Esnaar le pays des merveilles, Aloï Pilioko et Nicolaï Michoutouchkine”

La série TV Cleverman : quand la culture aborigène rencontre la science-fiction

      Dans un futur proche, une Australie ultra-moderne et sécuritaire découvre l’existence sur son territoire d’une autre espèce anthropomorphe qui vivait sur l’île-continent depuis plus longtemps que tous les autres habitants. Cette nouvelle espèce est appelée     « hairies » en raison de son apparence physique. Car, s’ils sont globalement physiquement similaires aux Hommes, une forte pilosité, proche d’une fourrure, recouvre l’ensemble de leur corps et de leur tête. Mais ils se différencient surtout par une force physique et une espérance de vie de très loin supérieures à l’espèce humaine. Une  « apparition » qui n’est pas sans conséquences…

Lire la suite de “La série TV Cleverman : quand la culture aborigène rencontre la science-fiction”

Naître en Papouasie-Nouvelle-Guinée

        Puisque nous venons de fêter l’anniversaire d’un des plus célèbres nouveaux-nés du monde le 25 décembre, on s’est dit que c’était l’occasion rêvée de vous parler des bébés en Océanie ! Et aussi parce que ça ne fait jamais de mal de se rendre compte qu’ailleurs, on ne fait pas forcément de baby shower et qu’il risque parfois d’y avoir des crocodiles dans l’eau du bain ! Lire la suite de “Naître en Papouasie-Nouvelle-Guinée”

Merry Christmauss

      Rarement un écrit en sciences humaines aura eu autant de lecteurs, d’impact et de détracteurs. L’Essai sur le don rédigé par Marcel Mauss (1872-1950) paraît pour la première fois dans la revue L’Année sociologique dans son volume des années 1923-1924. L’auteur, neveu d’Émile Durkheim (1858-1917), qui est considéré comme le fondateur de l’école française de sociologie, choisit de poursuivre l’ambition d’asseoir pleinement cette discipline. Ce sont finalement autant des sociologues que des anthropologues qui se sont emparés de ce texte au cours du XXème siècle, en faisant littéralement le « propre don de Mauss aux siècles à venir ».1 Lire la suite de “Merry Christmauss”

Le guide du routard ontologique

      La vulgarisation n’a pas toujours bonne presse auprès des anthropologues mais que celui qui n’a jamais eu envie de crier « Kamoulox » au milieu d’une de ces phrases où Philippe Descola parvient à caser à la fois les termes « ontogenèse » et « solipsisme » me jette la première pierre. Car si nous sommes convaincus chez Casoar que l’anthropologie est bonne pour la santé, elle est souvent bien difficile d’accès pour les non spécialistes et constitue aux yeux de beaucoup une discipline d’initiés, peu accueillante. Pourtant, aujourd’hui plus que jamais, l’anthropologie est nécessaire, vitale même, pour nous permettre de penser le monde qui nous entoure. C’est pourquoi Casoar a décidé de s’attaquer aujourd’hui avec vous à une question particulièrement épineuse et complexe mais ô combien riche d’enseignements : le tournant ontologique.

Lire la suite de “Le guide du routard ontologique”

Biographie d’objet : la pierre d’Ambum

      Si vous visitez la National Gallery of Australia de Canberra, vous vous devez d’aller découvrir la pierre d’Ambum. Elle trône seule, sur un socle blanc dans une salle consacrée aux arts mélanésiens à l’étage du musée. Si l’objet est mystérieux par sa forme, son histoire ne l’est pas moins. Lire la suite de “Biographie d’objet : la pierre d’Ambum”

Le Hei Tiki, porteur de mémoire

« Toku hei tiki pounamu
Toku mantunga
Mon tiki de jade, pendentif
Mon précieux souvenir
»1      Voici les mots choisis par l’artiste contemporain maori George Nuku pour ouvrir une notice sur le hei tiki du musée du quai Branly – Jacques Chirac. Lire la suite de “Le Hei Tiki, porteur de mémoire”

T’a(s)pa(s) vu mon tapa ?

        Nous ne vous l’avions pas encore réellement présenté sur CASOAR, il est donc temps aujourd’hui de parler tapa ! Cette étoffe d’écorce est connue dans les îles de Mélanésie, de Polynésie et de Micronésie où elle occupait bien souvent une place majeure dans la vie quotidienne (vêtement, cloison dans les habitations…), dans les échanges, les rituels, etc. Le terme « tapa » est aujourd’hui utilisé pour désigner toutes les étoffes d’écorce du Pacifique, mais l’origine du mot est incertaine…  Lire la suite de “T’a(s)pa(s) vu mon tapa ?”