Garance Nyssen 

 

Garance Nyssen

Garance barbotte dans les eaux du Pacifique Sud depuis cinq ans déjà. Débutant avec l’École du Louvre en spécialité Anthropologie et Histoire des arts d’Océanie, elle se perd à présent dans les courants de l’Université Paris-Nanterre en Ethnologie. À l’École du Louvre, elle termine son cursus en travaillant sur les récentes expositions de George Nuku, artiste contemporain maori, qui questionne l’importance du plastique dans nos sociétés et sa néfaste présence dans les océans. À l’Université Paris-Nanterre, elle s’intéresse à des questions d’anthropologie écologique, sans pour autant en oublier les productions artistiques ! En effet, c’est la question de l’héritage nucléaire dans l’archipel des Îles Marshall qu’elle aborde, en écoutant avec attention et admiration les paroles de certains de ses poètes, comme Kathy Jetñil-Kijiner.