Tupaia : un Polynésien à bord avec Cook

     Dans la seconde moitié du XVIIIème siècle, la France et l’Angleterre se lancent dans une course effrénée à la conquête des océans1. C’est dans ce contexte que la Royal Society charge James Cook, marin et cartographe expérimenté, de mener à bien une importante expédition à destination de Tahiti en Polynésie2. Il s’agit du premier des trois grands voyages du capitaine. Il est accompagné de Joseph Banks, autre figure importante, riche propriétaire foncier et naturaliste passionné, en partie financeur de l’expédition. Celle-ci s’inscrit dans un projet d’ampleur : l’observation simultanée, depuis différents points terrestres, du passage de Vénus entre la Terre et le Soleil, laquelle devant permettre le calcul de la distance entre la Terre et l’astre solaire. Mais Cook reçoit aussi secrètement l’ordre de rechercher la Terra Australis Incognita, immense continent mythique de l’hémisphère sud devant faire contrepoids aux masses continentales du nord3. Lire la suite de “Tupaia : un Polynésien à bord avec Cook”

Politique écologique : les îles Palau montrent la voie

« Par dessus tout, les peuples de Micronésie partagent une compréhension commune de notre unité avec la terre et de nos liens avec nos voisins. Nous sommes engagés envers nos îles, nos peuples, et notre héritage culturel. »1 Lire la suite de “Politique écologique : les îles Palau montrent la voie”

Des ali’i aux Beachboys : à la recherche de la vague parfaite

       Pratique estivale par excellence, le surf est associé à de nombreux stéréotypes sur la côte ouest américaine. Ces stéréotypes trouvent leur origine dans les différents médiums à partir de la seconde moitié du XXème siècle. Le surf n’est plus seulement un sport ou une passion mais devient un mode de vie. Cependant, l’origine du surf est bien plus ancienne. Pratiqué dans différentes régions en Océanie, il trouve néanmoins un développement particulièrement important à Hawaï. Lire la suite de “Des ali’i aux Beachboys : à la recherche de la vague parfaite”