comment 0

Spear: the story of an Indigenous heritage

* Switch language to english for english version of the article *

Djali wants to understand what it means to be a man. His journey begins in Arnhem Land and takes him to Sydney. Djali’s search for meaning exposes him to the troubled stories of other Indigenous Australian men. He witnesses the indignities and hardships they face as they negotiate life in a contemporary society that ignores their needs. Djali’s challenge is to navigate his way to a state of being that will nourish rather than destroy him.1 Read More

comment 1

Les Kanak exhibés en marge de l’Exposition coloniale en 1931 : le mythe du « sauvage cannibale »

Cet article est l’adaptation de notre conférence De la Vahiné à Vaiana : mythologies européennes de l’Océanie, des Lumières de la philosophie à celles des projecteurs, qui s’est tenue à l’École du Louvre le 27 mars 2019, dans le cadre de notre partenariat avec le Bureau des Élèves de l’École du Louvre pour le gala « Mythes et Légendes ».

         « Les derniers cannibales des îles océaniennes lointaines et parfumées ! ». Ce sont en ces termes que le journal l’Excelsior du 1st avril 1931 annonce l’exhibition de 111 Kanak1 à Paris à l’occasion de l’Exposition coloniale. Ces derniers sont exhibés au sein du jardin zoologique de Vincennes en marge de l’Exposition officielle. Comme en témoigne la phrase d’accroche voulue spectaculaire de l’Excelsior, les populations Kanak – qui vivent en Nouvelle-Calédonie et par cette distance géographique sont très peu connues des métropolitains – sont alors placées au plus bas de l’ « échelle de l’évolution » par des conclusions pseudo-scientifiques menées notamment par les anthropologues. Read More

comment 0

The Enlightenment in Tahiti or the story of a tragic misunderstanding

This article is an adaptation of our conference De la Vahiné à Vaiana : mythologies européennes de l'Océanie, des Lumières de la philosophie à celles des projecteurs, which was held at the École du Louvre on 27 March 2019, as part of our partnership with the Bureau Des Élèves de l'École du Louvre for the "Mythes et Légendes" gala.

White sandy beaches, turquoise waters and vahines: these are the few images that come to mind for many of us when we think of Oceania. If the paradisiacal landscapes do exist, what about those famous vahines? Eternally accompanied by her ukulele, following the steps of a lascivious dance... the Polynesian woman as seen in the popular imagination seems to give a foretaste of paradise. Read More

comment 0

À propos du VIH/SIDA, Regard sur la Mélanésie

        L’arrivée dans le Pacifique d’explorateurs, de missionnaires, de colons, de marins, de marchands, de touristes, de chercheurs, de la mondialisation, etc. a naturellement conduit à des modifications dans la vie, les comportements et les pratiques des habitants de l’Océanie. Ces changements ont touché jusqu’aux domaines qui nous semblent les plus intimes, comme celui de la sexualité ; prenons un exemple. Les massues subi étaient utilisées, entre autres, sur l’île de Malaita dans l’archipel des Salomon, en Mélanésie. Selon Pierre Maranda1, « subi » signifie « angle », « coude », mais aussi « clitoris ». Read More

comment 0

Not all sarcophagi are home to pharaohs

        Les bombes nucléaires américaines tombèrent sur les villes japonaises d’Hiroshima et de Nagasaki le 6 et le 9 août 1945. Elles sonnèrent le glas de la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), mais ouvrirent la voie à la Guerre froide (1947-1991) dont les deux protagonistes majeurs furent les États-Unis (E.-U.) et l’URSS. Entre 1945 et 1961, ces deux camps menèrent de nombreuses expérimentations dans le but de détenir en premier la bombe atomique la plus puissante. C’est dans ce contexte que les États-Unis engagèrent, de 1946 à 1958, une soixantaine d’essais nucléaires sur plusieurs atolls des Îles Marshall, archipel micronésien sous le joug américain suite à la victoire des Alliés et ce jusqu’à son indépendance en 1986 1.
CASOAR vous propose aujourd’hui de revenir sur l’une des ruines de ces expériences, le dôme de Runit, situé sur l’atoll d’Enewetak (chaîne de Rālik, République des Îles Marshall, RIM). Read More

comment 0

Le malangan : entre agent et patient

        En 1998, Art and Agency, la théorie sur laquelle Alfred Gell avait travaillé toute sa vie, est publiée un an après la mort de son auteur. Cette théorie allait devenir une des plus marquantes dans le champ de l’anthropologie et de la culture matérielle.
Le concept développé par Gell consistait à « [classifier] toutes les entités du monde entre celles qui « comptent » comme agents et celles qui ne comptent pas ».1 Qu’entendait-il par le terme « agent » ? Read More

comment 0

Merry Christmauss

      Rarement un écrit en sciences humaines aura eu autant de lecteurs, d’impact et de détracteurs. L’Essai sur le don rédigé par Marcel Mauss (1872-1950) paraît pour la première fois dans la revue L’Année sociologique dans son volume des années 1923-1924. L’auteur, neveu d’Émile Durkheim (1858-1917), qui est considéré comme le fondateur de l’école française de sociologie, choisit de poursuivre l’ambition d’asseoir pleinement cette discipline. Ce sont finalement autant des sociologues que des anthropologues qui se sont emparés de ce texte au cours du XXème siècle, en faisant littéralement le « propre don de Mauss aux siècles à venir ».1 Read More

comment 1

The Ontological Hitchhiker's Guide

      Popularisation does not always get good press among anthropologists, but anyone who has never felt like shouting 'Kamoulox' in the middle of one of those sentences in which Philippe Descola manages to fit the terms 'ontogenesis' and 'solipsism' into the same sentence should throw the first stone. For although we at Casoar are convinced that anthropology is good for our health, it is often difficult to access for non-specialists and is, in the eyes of many, a discipline of insiders, not very welcoming. Yet, today more than ever, anthropology is necessary, even vital, to enable us to think about the world around us. This is why Casoar has decided to tackle with you today a particularly thorny and complex issue, but one that is so rich in lessons: the ontological turn.

Read More