Le musée de Nouvelle-Calédonie : balade historique avant une ultime métamorphose

        Plus ancien musée fondé sur le Caillou, le musée de Nouvelle-Calédonie conserve des collections rassemblées à partir de la fin du XIXème siècle, dont le plus bel ensemble de sculptures et d’objets kanak, avec le musée du quai Branly – Jacques Chirac à Paris et le Museum for Völkerkunde de Bâle. Avant qu’il ne ferme ses portes pour entamer une grande rénovation, CASOAR vous emmène en balade à travers les salles et vitrines de ce musée emblématique de Nouméa. Lire la suite de “Le musée de Nouvelle-Calédonie : balade historique avant une ultime métamorphose”

Un bambou pour un récit – histoires végétales

     Autrefois assimilés à des bâtons de chef ou de voyageur, plus récemment comparés à des journaux ou encore des bandes dessinées1, les bambous kanak sont des objets tout à fait étonnants qui ont beaucoup intrigué ceux qui ont bien voulu s’y intéresser. En effet, la culture kanak a privilégié la gravure sur bambou pour exprimer les hauts faits de la société, les évènements de la vie quotidienne et rituelle du village mais aussi la rencontre et la promiscuité avec le monde blanc à partir de 1853.  Lire la suite de “Un bambou pour un récit – histoires végétales”

Le Centre culturel Tjibaou : porte d’entrée sur la culture kanak

      Niché dans la vallée de Tina, au nord-est de Nouméa, le Centre culturel Jean-Marie Tjibaou (CCT pour les initiés) fête cette année ses vingt ans, en concomitance avec l’Accord de Nouméa qui a accompagné son ouverture. Inscrits dans les Accords de Matignon, signés le 26 juin 1988, qui permettent la création de l’Agence de Développement de la Culture Kanak (ADCK), le CCT est le fruit d’une longue demande de reconnaissance de la population kanak, de leur culture et leurs productions matérielles, dont le festival Melanesia 2000 en 1975 a formé le prélude. Profitant d’un séjour de recherche en Nouvelle-Calédonie, votre envoyée spéciale pour CASOAR vous fait (re)découvrir ce lieu devenu un emblème de la culture kanak. Lire la suite de “Le Centre culturel Tjibaou : porte d’entrée sur la culture kanak”

L’Inventaire du Patrimoine Kanak Dispersé se retrouve au musée Anne de Beaujeu à Moulins

L’IPKD qu’est-ce que c’est ?

      Dans les années 1980 naît l’idée de créer un Inventaire du Patrimoine Kanak Dispersé. Ce projet verra vraiment le jour en 2011 grâce à un accord entre La Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris et le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. « Son objectif principal est de réaliser un inventaire raisonné des œuvres du patrimoine kanak détenues dans les musées métropolitains et étrangers. »1 Lire la suite de “L’Inventaire du Patrimoine Kanak Dispersé se retrouve au musée Anne de Beaujeu à Moulins”