0 Commentaire

Le musée de Nouvelle-Calédonie : balade historique avant une ultime métamorphose

        Plus ancien musée fondé sur le Caillou, le musée de Nouvelle-Calédonie conserve des collections rassemblées à partir de la fin du XIXème siècle, dont le plus bel ensemble de sculptures et d’objets kanak, avec le musée du quai Branly – Jacques Chirac à Paris et le Museum for Völkerkunde de Bâle. Avant qu’il ne ferme ses portes pour entamer une grande rénovation, CASOAR vous emmène en balade à travers les salles et vitrines de ce musée emblématique de Nouméa. Voir plus

0 Commentaire

Le Centre culturel Tjibaou : porte d’entrée sur la culture kanak

      Niché dans la vallée de Tina, au nord-est de Nouméa, le Centre culturel Jean-Marie Tjibaou (CCT pour les initiés) fête cette année ses vingt ans, en concomitance avec l’Accord de Nouméa qui a accompagné son ouverture. Inscrits dans les Accords de Matignon, signés le 26 juin 1988, qui permettent la création de l’Agence de Développement de la Culture Kanak (ADCK), le CCT est le fruit d’une longue demande de reconnaissance de la population kanak, de leur culture et leurs productions matérielles, dont le festival Melanesia 2000 en 1975 a formé le prélude. Profitant d’un séjour de recherche en Nouvelle-Calédonie, votre envoyée spéciale pour CASOAR vous fait (re)découvrir ce lieu devenu un emblème de la culture kanak. Voir plus

0 Commentaire

De la France d’Outre-mer au quai Branly : histoire d’une collection de « Peintures des lointains »

    Pour son exposition actuelle sur la mezzanine ouest, dédiée à des présentations longues de douze à dix-huit mois sur des sujets généralement thématiques et invitant à croiser les disciplines, le musée du quai Branly – Jacques Chirac s’est cette fois attaché à une partie de ses œuvres moins connues du public. Peintures des lointains vise à mettre en valeur la collection de peintures conservées par l’unité patrimoniale « Mondialisation historique et contemporaine » dont Sarah Lignier est la responsable, ainsi que commissaire de l’exposition. Voir plus

0 Commentaire

Paul Rivet, droit de cité au quai Branly

       Il aura fallu attendre près de onze ans et demi avant que le nom de Paul Rivet (1876-1958) puisse être prononcé sans outrages dans les murs du musée du quai Branly – Jacques Chirac. Et c’est finalement une quasi-apothéose qui est réservée au professeur Rivet avec la programmation simultanée d’une exposition au musée du quai Branly – Jacques Chirac et d’un colloque international « Paul Rivet : un pont entre deux rives (1920-1950)1 », dans le cadre de l’année France-Colombie, organisé entre le musée de l’Homme et le musée du quai Branly – Jacques Chirac. Cette manifestation est exceptionnelle à plus d’un titre puisqu’elle témoigne d’une accalmie dans les relations houleuses entre les deux institutions. Voir plus

1 Commentaire

Gauguin, l’anti-voyage à Tahiti

          Artiste répudié de son vivant, Paul Gauguin (1848-1903) est à l’honneur à Paris cet automne. Son oeuvre fait l’objet d’une rétrospective sur les cimaises des galeries nationales du Grand Palais, tandis qu’un biopic lui est consacré au cinéma. Gauguin – Voyage de Tahiti, réalisé par Édouard Deluc, s’intéresse au premier voyage de l’artiste dans le Pacifique entre 1891 et 1893. Voir plus