Christie’s n’a pas vendu que le Salvator Mundi en 2017

      Pour la maison de vente Christie’s, l’année 2017 a été celle de tous les records. 383 millions d’euros : c’est le prix de vente du Salvator Mundi de Léonard de Vinci acquis par des investisseurs pour le Musée du Louvre Abu Dhabi, qui est devenu le 15 novembre 2017, la peinture la plus chère au monde. Mais le chiffre qui va nous intéresser particulièrement aujourd’hui est, bien que beaucoup moins important, le record de sa discipline : 6 345 000 euros. C’est le prix d’achat d’une sculpture hawaïenne vendue le 21 novembre lors de la vente Vérité qui regroupait des objets des arts d’Afrique, des Amériques et d’Océanie. Lire la suite de “Christie’s n’a pas vendu que le Salvator Mundi en 2017”

À l’origine : le Rêve – Les peintures corporelles en Australie

[Please note: Aboriginal and Torres Strait Islander people should be aware that this article may contain images or names of deceased persons in photographs or printed material.] Lire la suite de “À l’origine : le Rêve – Les peintures corporelles en Australie”

Les dieux-bâtons Cook : représentation d’une généalogie ?

     Les îles Cook se situent dans l’océan Pacifique, plus précisément en Polynésie centrale. L’archipel se compose de deux groupes d’îles, les îles du nord et les îles du sud, ces dernières étant les plus connues pour les historiens d’art. L’île de Rarotonga, qui fait partie des îles du sud, est probablement la plus connue de tout l’archipel. Bien que le navigateur et cartographe von Krusenstern ait donné le nom du Capitaine Cook à l’archipel en 1824, le célèbre navigateur n’a en réalité séjourné que quelques semaines dans les Îles qui portent son nom.1 La typologie d’objet qui nous intéresse aujourd’hui, les dieux-bâtons, proviennent précisément de l’île de Rarotonga. Lire la suite de “Les dieux-bâtons Cook : représentation d’une généalogie ?”

Lilo & Stitch ou le mythe polynésien

     Cette semaine, le CASOAR s’intéresse au film d’animation Lilo & Stitch (non, ce n’est pas une excuse pour le regarder une énième fois !). Eh oui, le CASOAR réouvre le dossier sur l’imaginaire occidental porté sur les îles « des Mers du Sud » ! Lire la suite de “Lilo & Stitch ou le mythe polynésien”

Les eaux de jade d’Aotearoa

      Aotearoa est le nom que les Maoris donnent à leur propre terre ; cette terre est connue dans le monde occidental sous le nom de Nouvelle-Zélande. J’emploierai volontairement dans cet article le nom choisi par les Maoris. Lire la suite de “Les eaux de jade d’Aotearoa”

Introduction à la notion d’« ancêtre » en Océanie : L’absence du Néant

       Cet article est une tentative de mise en valeur d’une partie des particularités que recouvrent la notion de « mort » en Océanie et plus particulièrement en Mélanésie1. Cette approche a pour but premier d’expliquer comment émergent les « ancêtres » afin de donner une idée de ces entités inconnues de l’Occident. Il va sans dire qu’une telle généralisation souffre d’exceptions et de contre-exemples qui ne sont pas mentionnés pour des raisons de clarté. Lire la suite de “Introduction à la notion d’« ancêtre » en Océanie : L’absence du Néant”

L’atoll de Takuu : une singularité noyée

       157° Est, 4°50 Sud : au cœur du Pacifique, à l’est des grandes îles mélanésiennes, l’atoll de Takuu et ses quelques 200 hectares se fait bien discret à côté de ses grandes voisines. À quelques centaines de kilomètres de Bougainville, l’île, très isolée, a été relativement épargnée par les explorateurs européens. Elle est aussi connue sous les noms de Tauu, ou encore Mortlock ou Marqueen – à ne pas confondre avec les îles du même nom en Micronésie. Lire la suite de “L’atoll de Takuu : une singularité noyée”

Cannibales et Vahinés : cartographie d’un imaginaire occidental

         Les cartes sont des outils scientifiques. Elles permettent à l’homme d’appréhender son environnement en reportant sur une surface plane un ensemble de réalités objectives à une échelle réduite. Mais elles peuvent également se muer en objets ethnographiques ; produits d’un imaginaire qu’elles contribuent à entretenir et témoignages des connaissances partielles d’une époque. Lire la suite de “Cannibales et Vahinés : cartographie d’un imaginaire occidental”

Gauguin, l’anti-voyage à Tahiti

          Artiste répudié de son vivant, Paul Gauguin (1848-1903) est à l’honneur à Paris cet automne. Son oeuvre fait l’objet d’une rétrospective sur les cimaises des galeries nationales du Grand Palais, tandis qu’un biopic lui est consacré au cinéma. Gauguin – Voyage de Tahiti, réalisé par Édouard Deluc, s’intéresse au premier voyage de l’artiste dans le Pacifique entre 1891 et 1893. Lire la suite de “Gauguin, l’anti-voyage à Tahiti”

Le poteau Bisj, maintien de l’équilibre du groupe

        Si vous avez déjà eu l’occasion de fréquenter la section Océanie des collections du musée du Quai Branly-Jacques Chirac, vous avez certainement levé la tête vers ces poteaux se distinguant par leur grande taille, qui vous surplombent sculptés de nombreux motifs relativement « abstraits » pour l’œil européen. Lire la suite de “Le poteau Bisj, maintien de l’équilibre du groupe”